PERSÉE ET LE REGARD DE PIERRE

Deuxième livre que mon fils doit lire en sixième, c’est un livre sur la mythologie, cela me rappelle les livres que ma fille avait dû lire à la même époque. Ils sont bien, facile à lire, petit.

 

PERSÉE ET LE REGARD DE PIERRE

Chapitre 1: Un cheval sur le sable

Persée est sur une plage et Talaos le rejoint pour savoir comment c’est passé le banquet. En effet, Persée s’est rendu chez son oncle Polydectès, le roi de Sériphos, le frère de Dictys, l’homme qui l’a recueillis lui et sa mère Danaé, qu’il considère comme sa soeur. C’est un pêcheur et le père adoptif du jeune homme, mais il est pauvre et rejeté par l’aristocratie et mis à l’écart des autres pêcheurs. Talaos est le seul qui parle à Persée.

Son oncle les avait invité pour annoncer son mariage avec Hippodamie, une princesse, comme elle aime les chevaux, chacun devra lui en offrir. Cependant, Dictys n’a pas les moyen, ce qui inquiète grandement Persée, Talaos le rassure, les Dieux l’aideront. Persée s’éloigne et sur la plage à ce moment là arrive un cheval, mais il finit par s’éloigner .

 

Chapitre 2: Une promesse imprudente

Persée avait retardé le plus possible sa visite chez son oncle, mais sa mère et Dictys, insistèrent pour qu’il aille le voir et lui avouer qu’il n’avait pas de cadeau pour son mariage. Son oncle, amoureux de sa mère, ne cessait de la poursuivre, et l’annonce de son mariage avait rendu heureux le jeune homme, mais il avait honte d’apparaitre les mains vide. Dans la cour du palais, les seigneurs de Sériphos étaient venus avec les plus beaux étalons pour Hippodamie qui attelait à ses chars seulement les plus belles montures. Un défilé des chevaux commença, lorsqu’il pris fin, Persée était caché dans un coin avec l’espoir que son oncle ne le voyait pas.

Son oncle le remarqua et l’humilia devant tout le monde à cause du fait qu’il était venu les mains vides, Persée ne pouvait se laisser humilier comme cela, alors il affirma qu’il lui offrirait mieux que tout ces beaux chevaux, en lui apportant la tête de méduse sur un plateau.

Méduse était une gorgones, personne ne savait où la trouver, mais tous connaissait son pouvoir de changer en pierre quiconque la regarderait. Polydectès, ravis de se débarrasser de Persée, accepta son offre, et devra partir de Sériphos, il ne pourra revenir qu’à condition d’avoir la tête de méduse. En partant, Persée entendit des seigneurs dirent que le roi avait bien manigancé cette affaire. En effet, il connaissait la pauvreté de Persée, savait qu’il ne pourrait apparaitre les mains vide et lui proposerait n’importe quoi, quitte à s’éloigner du royaume.

 

Chapitre 3: Le départ

Après cette humiliation, Persée couru vers le rivage, il devait partir rapidement de Sériphos. Il rencontra Talaos à qui il raconta sa mésaventure, Talaos insista pour qu’il recherche la gorgone et la ramène triomphant. Persée avait trop peur, et voulait juste s’enfuir et ne jamais revenir. Son ami lui affirmait qu’il était protégé des dieux, sa mère le répétait souvent et qu’il y avait une bonne raison pour que les Dieux lui ai soufflé de ramener la tête de Méduse. Il lui présenta le cousin de son père Ancée qui partait et qui pourrait l’amener où il voulait. Ancée accepta de l’amener là où il voulait, il aidera à la manoeuvre. C’est comme ça que Persée pris le bateau qui l’éloigné de sa famille.

 

Chapitre 4: vers l’aventure

Le bateau arrivait près d’une île, Persée était fatigué, il mangea avec Ancée qui le questionna sur sa direction. Il avait honte, mais se mit à pleurer et lui raconta ce qu’il s’était passé, des marins vinrent écouter son récit. Personne ne se moqua de lui, et Ancée lui conseilla d’aller en Grèce, interroger la Pythie, l’Oracle de Delphe. Persée était étonnée du ciel qui était le même qu’à Séraphos, L’homme lui expliqua que c’était normal pour que chaque marin puisse retrouver son chemin. Il lui dit que les Gorgones étaient au nombre de trois, Méduses, Sthéno et Euryale, qu’il ne savait où elles étaient mais devaient peut être se trouver au grand Océan qui ferme le monde connu. Là bas, les nuits y sont plus sombre et plus longue, il y fait froid et humide, mais il n’y était jamais allé. Ancée lui avait appris en peu de temps, plus d’information que dans toute sa vie, et ce nouveau monde dangereux, lui donnait envie de s’y aventurer. Il s’endormit le soir, en rêvant de ce nouveau monde qui s’ouvrait à lui.

 

Chapitre 5: Un rêve étrange 

Le voyage dura plusieurs jours, Persée écoutait les histoires des marins, il travaillait dur et ne pensait plus à sa mission. Un jour, ils arrivèrent à destination, Ancée lui montra le chemin qu’il fallait, la chaine de colline qui barrait l’horizon au loin et lui donna des olives de Sériphos pour lui donner du courage. Persée avait peur, mais ne le montra pas, et partit. Le soir arriva, il s’approcha d’une maison, ou un vieux monsieur l’entendit arrivé et lui proposa de venir manger et dormir. Il fut heureux et pour récolter la moindre information, il lui raconta sa mésaventure. Le vieil homme qui n’avait jamais quitté sa maison, sauf pour aller au port où Persée était arrivé, il lui conseilla de continuer son chemin au nord, où le jeune homme rencontrerait des gens plus informé.

Le soir il rêva qu’il marchait dans une contrée sombre, qu’il tombait d’une chute interminable et qu’il se mit à voler.

 

Chapitre 6: La rencontre

Il se réveilla en oubliant son rêve. Le vieil homme lui indiqua le chemin, et Persée marcha, de long jour, parfois dormant dans une maison le soir, parfois dormant dans les bois. Il avait beau interrogé les personnes rencontrées, soit elles baissaient les yeux par peur, soit elles lui indiquaient le nord. Il avait beaucoup maigri, il traversait des hautes collines sauvage, ses habits en lambeaux, ses chaussures rafistolées chaque soir, il ressemblait à un mendiant, il avait faim. Il se pensait condamné à errer, sans espoir de trouver un jour les gorgones. Fatigué, il se coucha sur une pierre à l’ombre d’un olivier, dans le silence il entendit un murmure musical, c’était une source. Il s’approcha d’elle, avec ses dernières forces et trempa ses pieds dans l’eau et décida de rester mourir ici et de ne plus bouger.

Un jeune homme surgit alors en chantant joyeusement, il connaissait la source, et fut content d’y rencontrer Persée. Persée l’observait, il rayonnait, était heureux, jeune et en pleine forme, il était à peine plus âgé que lui. Il portait un casque d’ailes dorées sur ses cheveux bouclés, et une tunique en lin immaculée, des sandales et  portait un long bâton de marche en bois qui se terminait par une statuette.

Le jeune homme lui demanda son nom et comment il s’était retrouvé là, Persée lui raconta sa mésaventure. Le mystérieux personnage lui demanda alors s’il était sur de vouloir rencontrer les Gorgones, elles étaient méchantes et laides. Persée se souvint de sa mère, de Polydectes, de l’humiliation, il comprit que le roi avait essayé de l’éloigner à jamais du royaume de Sériphos, il se leva, serra les poings et répondit qu’il était prêt à tout pour les affronter. Le jeune homme lui demanda pourquoi, il répondit “parce que ma vie entière en dépend”.

L’homme au casque ailé lui dit alors d’aller voir les trois vieilles femmes qui ne remontent plus à la lumière du jour, elles pourraient lui indiquer où trouver les Gorgones, il devait suivre l’eau, elle lui conduirait aux vieilles femmes. L’homme disparut, et Persée se retrouva seul, puis suivit l’eau du ruisseau.

 

Chapitre 7: Au fil de l’eau

Persée marcha de longue heure en suivant l’eau, puis s’arrêta manger, il mangea des baies et ses crampes d’estomac disparurent, il but de la rivière et se sentit plus fort. Le cour d’eau s’enfonçait dans une vallée étroite, il la suivit, elle menait à une grotte sombre et profonde. Hésitant, ne sachant s’il allait rentrer ou non, une chouette lui effleura l’épaule et aperçu une fille en se retournant. La fille lui demanda s’il avait peur et lui affirma qu’à l’intérieurs, Elles étaient trois et avaient la réponse à sa questions, mais qu’il lui faudra être malin, s’il a le courage d’aller plus loin, puis elle disparut.

Persée entra dans la grotte en marchant dans l’eau, elle était glacé, s’il s’arrêtait il serait gelé sur place. Il continuait d’avancer dans l’obscurité totale, ne voyant que la lumière de l’entrée de la grotte, l’eau lui arrivé mi cuisse.

Il arriva à un endroit remplis de chauve souris, il avait peur de les réveiller et qu’elles s’en prennent à lui, sur le point de faire machine arrière, mais il entendit un rire, et les chauves souris se réveillèrent. Persée pris peur et courut dans les profondeurs de la grotte.

 

Chapitre 8: Oeil pour oeil

Il arriva ainsi face à trois vieilles, qu’il reconnut comme les Grées, les soeurs des Gorgones. Les visages ridés, les longs cheveux gris, les os saillant, elles n’avaient pas de regard, ni de dents. Elles étaient trois et se partageaient une seule dent et un seul oeil.

Persée leur demanda où étaient leur soeurs Gorgones, mais les vieilles refusèrent de lui répondre, et pire le menacèrent de le dévorer avec leur unique dent.

Persée qui avait peur, observa le parcours que faisait la dent et l’oeil, et arriva à les subtiliser. Il négocia ensuite le lieu où trouver les Gorgones, contre leur oeil et leur dent. Les vieilles lui dirent qu’elles étaient sur la côte de l’Océan, près du pays Hyperboréens (Nord ouest de l’Europe Occidentale). Cependant pour y aller il fallait passer chez les Nymphes du Nord, elles lui donneraient ce dont il a besoin pour arriver jusqu’aux Gorgones et lui expliquer l’entrée de leur repaire. Il demanda où étaient les Nymphes, les vieilles lui répondirent de suivre la rivière qui coule vers le nord.

Enfin renseigné, Persée lança l’oeil et la dent par terre et leur demanda de les chercher, puis en profita pour partir.

 

Chapitre 9: Vous avez dit magique?

Persée était sorti de la grotte rapidement, il entendit un bruit de pas qui le suivait, par peur des Gorgones, il se mit à courir, les pas derrière en firent autant. Il failli tomber, il était fatigué, il tourna la tête et vis le jeune homme qui lui avait conseillé d’aller voir les Grées. L’homme lui demanda s’il pouvait l’accompagner vers les montagnes pour aller plus vite, Persée ne compris pas trop comment ils pourraient aller plus vite à deux mais accepta.

Le jeune homme lui expliqua que les Grées étaient les petites filles de la Terre, elles étaient nées déjà vieilles. Persée lui raconta sa rencontre avec les créatures. Le jeune homme partagea son repas avec lui, puis ils s’endormirent. Pourtant le jeune héros se réveilla la nuit et examina le jeune homme, il était enveloppé de son manteau et ses pieds dépassaient, elles étaient ornés de fines ailes fixées à ses talons.

Le lendemain, Persée cru qu’il avait rêvé, il n’osa pas regardé les pieds du bel inconnu, ils continuèrent de marcher, plusieurs jours puis un beau jour, iIls entendirent le son des tambourins des Nymphes, ils étaient arrivés. Avant de se séparer, Persée voulut savoir qui était cet inconnu, le jeune homme lui demanda s’il n’avait pas deviné à la première nuit lorsqu’il avait vu ses pieds. Persée répondit Hermès, il  lui demanda pourquoi il l’avait aidé, et il lui répondit parce qu’il en avait besoin. Mais il ne put poser d’autres questions, son voyage n’était pas terminé, il devait franchir le fleuve et trouver les Nymphes en se guidant du son des tambourins, elles lui donneront des sandales ailées et d’autres objets dont il aura besoin.

Près du fleuve se trouva une barque, il fit la traversée et lorsqu’il arriva sur le sable, un tas de jeunes filles joyeuses l’entourèrent, elles étaient vêtues de tuniques, leurs pieds nus effleurés le sol, cheveux longs elles étaient coiffées de couronnes de fleurs. Les filles l’emmenèrent près d’un banquet remplis de victuailles, cochons et boeufs à la broches, fruits, et autres mets, des garçons préparaient le vin. Elles menèrent vers un lit, l’une lui lava les pieds, une autre le couronna d’une guirlande de fleur.

Persée s’enivra de vin, elles se présentèrent, les Nymphes du Nord et lui posèrent plein de questions auxquelles il répondit entre deux bouchées, les Nymphes ne cessaient de lui donner à manger. Persée leur expliqua qu’il était venu ici pour qu’elles lui donne des objets, comme des sandales ailées, elles revinrent aussitôt avec les chaussures, une besace pour y mettre la tête de Méduse, c’était un sac qui prendrait la taille de l’objet en question .Elles lui expliqua que même coupé, la tête de Méduse continuerait de pétrifier grâce à son regard qui restera ouvert à jamais. Elles lui donnèrent aussi un bonnet qui le rendait invisible. Il remercia les jeunes filles en festoyant avec elles.

 

Chapitres 10: Des ailes aux pieds

Le lendemain, il se réveilla seul sous un platane, il se souvenait de sa soirée d’hier, mais tout avait disparu, près du fleuve, comment était t’il arrivé?

Il vit une chouette qui l’observait, il l’avait déjà vu, et la jeune fille qui le regardait aussi. Il lui demanda qui elle était, mais il le savait, c’était Athéna, la soeur d’Hermès. Il montra les objets que les Nymphes lui avaient donné. Athéna appela Hermès pour qu’il l’aide à mettre les sandales et lui apprennent à voler.

Persée leur demanda, pourquoi ils l’aidaient, Hermès lui demanda qui il était, il lui répondit Persée, fils de Danaé et de.. , il ne le savait pas…Hermès lui répondit que lorsqu’il découvrira qui est son père, il aura les réponses à ses questions.

Hermès fourra le bonnet magique dans la besace qui s’adapta à sa taille, il l’accrocha au cou de Persé, Athéna lui prêta son bouclier, pour qu’il attaque Méduse grâce à son reflet pour éviter son regard. Son bouclier servirait de miroir. Hermès lui prêta son épée pour couper la tête, car c’était la plus solide de l’Olympe. Il lui apprit ensuite à voler et l’amena au delà du monde connu, sur les rives du grand Océan, dans l’antre des Gorgones.

 

Chapitre 11: Dans l’antre des Gorgones

Ils s’envolèrent vers l’antre des Gorgones, s’éloignant de l’île de Sériphos que Persée admirait. Ils arrivèrent à une autre île, de rocs noirâtres et sombre. Hermès lui montra l’entrée de la grotte, Persée lui demanda s’il savait qui était son père, Hermès sourit, tout l’Olympe le savait, puis il partit.

Le jeune héros rentra dans la grotte, il avait peur, il tenait le bouclier devant lui, grâce à ses sandales il avançait sans bruit. Il arriva à destination, le bouclier face à sa tête pour voir le reflets des trois monstruosités, elles étaient hideuses, il prit peur. Des serpents enroulaient leur taille et hérissaient leur tête. Sthéno et Euryale étaient immortelle, Méduse était mortelle mais était aussi la plus puissante. Il s’approcha d’elle, et parvint à lui couper la tête, elle fit un crie muet. Du sang noirâtre s’écoula par terre, il en sortit un cheval ailé, Pégase, qui s’envola, tournoya autour de Persée et partit en trottant. Apparut ensuite de ce flot de sang, un géant maladroit : Chrysaor qui partit .

Les Gorgones dormaient toujours, mais se réveillèrent par le crie muet que Méduse continuait de faire. Il mit la tête de Méduse dans la besace, fit face aux trois Gorgones, qui le reconnurent “Persée, fils de…” Il fut étonnée que les monstres le connaissait, il ne comprenait pas le nom qu’elles mentionnaient, fils de… , abasourdit il repensa à sa mère et pris son courage à deux mains, il se mit le bonnet sur la tête et devint invisible, il put s’échapper grâce aux sandales ailés . Il s’échappa de l’île et s’envola vers le sud.

 

Chapitre 12: Coup de foudre

Il vola longtemps comme cela, il s’éloignait de sa destination, mais il se posait des questions, Avait t’il bien compris ce qu’avait dit les Gorgones? Fils de… il ne se sentait pas prêt à rentrer à Sériphos. Il atterrit sur du sable, la tête de Méduse saignait encore et une goûte de sang tomba sur le sable et fit apparaitre deux serpents.

Alors qu’il était dans ses pensées, il vit une fille accroché à une falaise, croyant qu’elle allait plongé dans la mer, il lui cria “Non” et vola jusqu’à elle, il n’avait jamais vu une fille aussi jolie, elle ne portait aucun vêtement, mais ses cheveux bruns et ses bijoux cachait sa nudité. Elle était enchaîné à la falaise car ses parents le roi Céphée et la reine Cassiopée, étaient dans l’obligation de la donnait au serpent des mers, pour que ce monstre laisse le royaume vivre en paix, s’ils ne le faisaient pas, le serpent continuerait de ravageait tout sur son passage et de dévorer les gens. Beaucoup d’habitant avaient déjà fuit. La jeune fille s’appelait Andromède, et Persée en tomba amoureux, il lui promit de tuer la bête à la condition qu’elle accepte de l’épouser, il demanda sa mains au roi qui accepta. Personne, pas même lui, ne savait comment il pourrait détruire ce monstre.

Il avait peur, aucun dieux n’étaient là pour l’aider, il était seul, mais il avait toujours les objets des Nymphes et le bouclier d’Athéna. Les Dieux lui avaient appris une chose: quand on a affaire à plus fort que soi, il faut faire preuve d’astuce!

 

Chapitre 13 : Comment combattre un serpent de mer

Le serpent arriva, Persée monta haut dans le ciel, devant le soleil qui fit une ombre énorme sur l’eau et détourna l’attention du serpent qui alla vers lui, Persée lui trancha alors la tête avec l’épée d’Hermès.

Il avait tué le serpent, il pourrait se marier avec Andromède. Mais le roi Céphée et la reine Cassiopée refusa, elle était promis à Phinée, le frère du roi, pourtant il l’avait laissé quand elle avait dû mourir donné au serpent… La jeune fille souhaitait se mariée avec le jeune héros, ils restèrent des jours à discuter pour mieux se connaître.

Un jour, Phinée arriva avec son armée pour récupérer Andromède, Persée se constitua aussi une petite armée et lui fit face, Phinée ne voulait pas abandonné, il avait l’armée la plus nombreuse, il savait qu’il l’emporterait. C’est alors que Persée sortit la tête de Méduse et Phinée et une partie de son armée se changèrent en statut de pierre, les autres purent s’enfuirent.

Le mariage entre les deux jeunes gens put avoir lieu et il pouvait rentrer à Sériphos affronter Polydectès.

 

Chapitre 14: Le retour

Le couple arriva au port de Sériphos, Persée voulait présenter sa femme à sa mère, mais il rencontra Talaos qui lui parla du stratagème de Polydectès. Il avait fait croire qu’il allait se marier avec Hippodamie pour l’éloigner, Persée loin, il courtisa Danaé, qui tenue tête au début, mais fini par céder, le mariage devait avoir lieu dans quelques jours.

Persée furieux, demanda à Talaos d’emmener sa femme chez sa mère, et partit chez Polydectès qui festoyait avec les seigneurs à son futur mariage. Il franchit les portes du château, sans même laisser aux serviteurs le temps de venir à lui, il arriva dans la salle des banquets et laissa Polydectès le voir et parler. L’homme se moqua de lui, et accepta qu’il reste sur l’île malgré qu’il n’avait pas réussit sa tâche, cela serait son cadeau pour le mariage avec sa mère. Il lui demanda alors de partir.
Quand il eut finit de parler, Persée lui dit qu’il ne partirait pas avant de lui montrer son cadeaux, Polydectès pensa à un mensonge, mais lorsqu’il vit la tête, c’était trop tard, Méduse l’avait changé lui et tous les seigneurs en pierre.

 

Chapitre 15: Fils de son père

Persée et Andromède se promenait sur la plage. Elle lui demanda de lui parler de son père, mais avant qu’il n’est pu répondre, Hermès l’attendait au loin, il alla le rejoindre.

Hermès lui dit qu’il était devenu plus fort, et lui demanda s’il avait toutes les réponses à ses questions, Persée lui dit qu’il lui en manquait une, mais il avait la réponse, il suffisait qu’ils se souviennent ce qu’avait dit les Gorgones “Fils de..”. Sa mère ne lui avait jamais dit, mais Hermès lui expliqua que pour les mortelles ce n’est pas facile à expliquer. Il avait du mal à le croire, était ce vrai? oui s’il l’acceptait d’après son frère, il finit par l’accepter, son père était Zeus, le roi des Dieux, le Dieux de l’Olympe. C’était en parti pour cette raison qu’Hermès et Athéna l’avait aidé, mais face aux Gorgones, il avait été seul. Il rendit les chaussures ailé à Hermès, le bouclier à Athéna et lui offrit aussi la besace contenant la tête de Méduse. Athéna le remercia , elle fixerait la tête de Méduse sur son bouclier pour pétrifier ceux qui le mériteraient. Elle lui dit ensuite, en montrant Andromède, d’être heureux.

 

RÉSUMÉ DU LIVRE

Persée est un jeune homme qui vit à Sériphos, il a été élevé par sa mère Danaé, et Dictys un pêcheur qui l’avait recueillis lui et sa mère. Polydectès, le frère de Dictys est roi de Sériphos, il est amoureux de Danaé, pourtant un jour il annonce son futur mariage avec Hippodamie. Alors que chaque seigneur rivalisent de plus beau cadeau pour la prochaine cérémonie, Persée dont sa famille n’a pas d’argent est poussé par sa mère et Dictys d’annoncer à Polydectès qu’ils n’ont pas les moyens de lui offrir quelque chose. Honteux, il ne peut se résoudre à cela, et promet donc de lui ramener la tête de Méduse, une Gorgones qui changent les gens en pierre par son regard. Polydectès accepte, mais tant qu’il ne l’aura pas, il ne devra plus remettre les pieds à Sériphos.

Persée fait ses adieux à Talaos, son ami d’enfance et lui demande d’avertir sa famille de son départ. Il prend le bâteaux avec le cousin du père de ce dernier Ance, et il partit. Au début, il comptait juste partir, et n’envisageait pas d’aller chercher la tête de méduse, mais vu qu’il ne savait quoi faire, ni ou allait, il décida d’essayer de la trouver.

Au fil de ses rencontres, il retrouva courage, et les réponses à ses questions. Hermès, les Grées, Les Nymphes, Athéna, tous le rendirent plus fort, plus courageux, et l’aidèrent à trouver les Gorgones. Athéna lui prêta son bouclier pour qu’il regarde le reflet pour attaquer. Hermès lui apprit à voler avec les chaussure ailées donné par les Nymphes, et lui prêta son épée. Les Nymphes du Nords lui donna une besace qui prenait la taille des objets, les chaussures ailées, et un bonnet qui rend invisible.

Grâce à l’aide de ces rencontres, et les objets données, et malgré sa peur, il put couper la tête de Méduse, l’enfermer dans sa besace, et grâce au bonnet, partir sans qu’on puisse le voir. C’est les Gorgones Euryale et Sthénos qui lui apprirent qu’il était le fils de Zeus, même s’il mit du temps à l’accepter.

En retour chez lui, il rencontra et sauva Andromède des mains d’un serpent des mers, qu’il tua en lui coupant la tête. Il changea en statut Phinée et son armée qui voulait épouser la jeune fille. Il se maria avec elle et rentra à Sériphos, où il apprit par Talos que le mariage avec Hippodamie était une ruse pour l’éloigner de sa mère, afin qu’il la courtise. Sa mère finit par céder et le mariage avait lieu dans quelque jour.

Furieux, Persée alla au château, où se déroulait un banquet avec les seigneurs , entre hommes, sorti la tête de Méduse et changea tout le monde en Statue. Il rendit les cadeaux à Hermès et Athéna et offrit la tête à Athéna qui le remercia et mis la tête de méduse à son bouclier.

Ces aventures, avait fait de Persée un homme plus courageux, plus fort, et qui savait qui était son père et qui il était. Elles lui avait aussi permis de rencontrer l’amour!